MELUBI.FR Problèmes de vue Les maladies oculaires récurrentes chez les seniors

Les maladies oculaires récurrentes chez les seniors


Plus on avance en âge, plus les soins médicaux deviennent importants. En effet, les seniors sont plus exposés aux risques de développement d’une maladie que les populations des autres classes d’âge. Les organes subissent aussi le vieillissement ce qui affectent leurs fonctions.

Les troubles oculaires font partie des maladies les plus fréquents chez les individus du troisième âge. En vieillissant, les yeux subissent effectivement une diminution des cellules muqueuses de la conjonctive. Les problèmes de vue apparaissent alors plus facilement.

Focus sur les 5 maladies de la vue qui atteignent principalement les seniors.

La presbytie

La presbytie est un déséquilibre oculaire liée à l’âge. Généralement, cette affection apparaît après la quarantaine.

La presbytie se manifeste par un trouble de la vue de près. La personne sujette à ce trouble tend à éloigner de ses yeux l’objet qu’il examine pour mieux les voir : le livre, le téléphone…

Ce problème vient du cristallin, la lentille responsable de la mise au point de la vision. Son intervention nous assure une vision nette.

Le vieillissement enlève au cristallin de sa souplesse. Ainsi, il lui devient difficile de converger correctement les rayons lumineux de sorte que la vision devient floue.

La presbytie se soigne avec des verres correcteurs. Les verres doivent cependant faire l’objet d’un contrôle régulier, tous les 2 ans. Cela permet d’adapter le degré en fonction de l’évolution de la maladie.

La DMLA (dégénérescence maculaire)

Pathologie oculaire assimilée à l’âge, la DMLA survient après la cinquantaine. Cette maladie affecte plus de 12 % des personnes entre 65 et 75 ans.

La DMLA est la conséquence d’une déficience des nerfs de la rétine. Quand cette déficience s’étend jusqu’au centre de la macula, les yeux perdent la vision centrale.

La DMLA peut se présenter de deux façons. Il y a ce qu’on appelle la forme humide, et il y a la forme sèche. La forme sèche évolue plus rapidement et est plus fréquente que la forme humide.

Il n’existe aucun traitement curatif pour cette maladie, mais le port de verres correcteurs peut soulager le senior qui en souffre.

Le glaucome

Principale cause de cécité, le glaucome est le résultat du vieillissement oculaire. Le glaucome est étroitement lié à la pression intraoculaire. Une forte augmentation de cette pression détruit le nerf optique, ce qui conduit à l’altération des fibres rétiniennes.

Le glaucome peut accélérer la perte de la vue. A ce jour, aucun traitement pouvant venir à bout de cette affection n’a été découvert.

Les scientifiques misent sur le traitement de l’hypertonie pour y pallier.

La cataracte

C’est la maladie oculaire la plus répandue chez les personnes âgées : plus de 20 % des personnes de plus de 65 ans y sont sujets.

Le cristallin devient opaque avec l’âge, d’où l’apparition progressive de la perte de la vue. Non traitée, la cataracte peut amener le sujet vers la cécité.

La cataracte trouve guérison dans la chirurgie. L’opération permet de corriger le problème du cristallin et permet au patient de recouvrer sa vue de manière correcte.

Les yeux secs

Ce syndrome est courant chez les personnes âgées. Il survient après 60 ans. La vieillisse occasionne la diminution de la production lacrymale. Au fil du temps, la personne n’en produit plus et ses yeux deviennent secs. S’ensuive alors des picotements, des démangeaisons ou des brûlures.

Le traitement consiste à provoquer des larmes. On peut aussi utiliser des gouttes oculaires comme substitut.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Post