MELUBI.FR Problèmes de vue Optique : Comment se faire rembourser ?

Optique : Comment se faire rembourser ?


Dans le domaine de l’optique, les lunettes ou les lentilles de contact ont parfois des prix très élevés. Ces prix pourront vite grimper en fonction des équipements choisis. Une réforme appelé 100% Santé a été entreprise depuis le 1er janvier 2020 en France, dans le but de rembourser les frais optiques et permettre ainsi un meilleur accès aux soins optiques, longtemps onéreux pour certaines catégories de personnes. Si vous voulez bénéficier du zéro reste à charge ou pouvoir choisir des lunettes qui ne sont pas dans la catégorie 100% remboursé, il faudra souscrire à une complémentaire santé.

Produits optiques de classe A, 100 % remboursés 

Les opticiens sont tenus de proposer aux clients des types de produits qui seront remboursés à 100 %. Cette catégorie de produits optiques constitue la classe A et est sans reste à charge. Pour cette catégorie, un opticien devra proposer obligatoirement :

  • Des montures qui ont un prix égale ou inférieur à 30 € et suivant les normes européennes.
  • Au moins 17 sortes de modèles de monture pour adultes avec au moins 2 couleurs disponibles. Au moins 10 sortes de montures adaptées pour les enfants avec aussi au moins 2 couleurs disponibles. 
  • Des verres antireflets, anti-rayures et amincis pour le traitement des problèmes de vision et avec un prix plafonné.

Si le patient opte pour les produits optiques de cette catégorie, il bénéficie d’un remboursement intégral qui est assuré en partie par la Sécurité sociale. La complémentaire santé du patient couvre la charge restante indépendamment de la garantie à laquelle il a souscrit.

Produits optiques de classe B, hors panier 

Le patient est cependant libre de choisir d’autres verres et montures que ceux proposées dans la classe A, évoquée précédemment. Ces produits constituent la catégorie B ou hors panier. L’opticien fixe le prix de ces produits à sa guise. Ils ne font pas parties des produits couverts par la prise en charge 100 % santé. De manière générale, la sécurité sociale ne rembourse qu’une infime partie du prix pour les verres et montures libres.

La majeure partie des frais optiques est alors à la charge du patient dans le cas où il n’a pas adhérer à une complémentaire santé. S’il en est membre, il sera remboursé selon les garanties auxquelles il a souscrit. Ce remboursement est néanmoins plafonné à 100 € pour les montures et entre 420 à 600 € pour l’ensemble de l’équipement selon le type de verres.

Il est aussi possible d’opter pour des éléments des deux catégories. Les éléments de la classe A bénéficieront alors du reste sans charge et ceux de la classe B ont un reste à charge variable en fonction de la garanties de la complémentaire santé souscrite.

Lentille de contact

Les lentilles de contact sont des produits non-couverts par la réforme 100% Santé.

Quelques affections pour l’utilisation des lentilles de contact jouissent d’un remboursement de la Sécurité sociale. À savoir, l’astigmatisme irrégulier, le kératocône, le strabisme accommodatif, l’aphakie, l’animétropie supérieur à 3 dioptries et la myopie supérieur ou égale à 8 dioptries. 

La Sécurité sociale effectue un remboursement maximale de 60% sur un forfait annuel de 39,48% par an et à chaque œil, à la présentation d’une prescription médicale et indépendamment du type de lentilles employés. Le reste sera couvert par votre complémentaire santé selon les garanties souscrites. Pour bénéficier d’un remboursement, vous pouvez également recourir à Santors pour comparer les offres en mutuelles et trouver celle qui vous correspond. 

Source : https://www.april.fr/informations/le-remboursement-optique-comment-ca-marche

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Post